vendredi 29 septembre 2017

UNE NOUVELLE FEE CLOCHETTE EXCLUSIVEMENT A BD FUGUE

C'est avec une joie non dissimulée que nous vous présentons les premières images officielles de la future figurine fée clochette d'après la série "Peter Pan" de Loisel.
Cela va être une année faste pour cette série car sortira aussi le 2 novembre une intégrale des 6 volumes de la série la plus célèbre des éditions Vent d'Ouest.
La figurine qui sera proposée à la vente avant les fêtes, sera, Loisel l'a affirmé, la dernière des figurines représentant la fée Clochette. Je vous laisse admirer !

Pour répondre à des futures questions, les livres font partie de la scène. 
Nous offrirons un petit cadeau supplémentaire pour toute réservation à la librairie !

mercredi 20 septembre 2017

Le Premier Homme de Jacques Ferrandez

Jacques Ferrandez nous offre cette semaine une oeuvre magistrale : "Le premier Homme" chez Gallimard, d'après le roman d'Albert Camus.
Ce roman, inachevé fut trouvé,lors de son accident fatal, dans la sacoche qu'Albert Camus ne quittait jamais. Sa fille Catherine Camus le publia en 1994.

Grâce à un personnage fictif, Jacques Cormery, Camus  nous entraîne dans sa propre histoire familiale. La recherche du père, l'amour d'une mère illettrée, la dureté d'une grand-mère, maîtresse-femme, le salut qui vient de l'école et d'un instituteur républicain sont les ingrédients de ce livre. Sans oublier, le personnage peut être le plus important : l'Algérie.
C'est, donc, à travers l'Algérie que Jacques Ferrandez retrouve Camus, lui qui sur 10 albums parus aux éditions Casterman a raconté l'Algérie et ses habitants de 1830 à l'indépendance.
Qu'est ce qui a poussé Jacques Ferrandez à vouloir adapter un roman inachevé ? Peut-être que,  grâce à son talent et à sa maîtrise du langage de la Bande Dessinée, il sait que l'art de l'ellipse, ce qu'est en définitive la Bande Dessinée, fait d'un roman inachevée une Bande Dessinée parfaitement achevée.
J'emploie à dessein l'expression "Bande Dessinée" et non, roman graphique, alors que le terme roman graphique ne se serait jamais aussi bien appliqué à ce livre, car le format choisi par Jacques Ferrandez est le format classique d'un album de BD. 
On ne peut que l'en remercier tant les planches sont somptueuses et lumineuses ! C'est vraiment un des rares auteurs qui par ses couleurs arrive à rendre cette lumière si particulière de la méditerranée.
J'ai toujours pensé que les adaptions de roman en BD ne pouvait être réussies que si, il y avait une rencontre, une symbiose entre les univers du dessinateur et du romancier. C'est tellement réussi dans le cas de cet album que, une fois la lecture terminée, on se sent grandi.

Un album incontournable !